La trame

Les demi-tons

demi tons

Une photographie, un dessin ou une peinture sont des documents en demi-tons. Examinée à la loupe, l’image est contituée de petits points noirs, gris ou de couleurs qui se mélangent. Pour les imprimer, il convient d’utiliser les trames.

 

Les trames

L’invention de la trame quadrillée par un français, YVES en 1880, a permis le développement de la reproduction mécanique.
TrameUne trame est une série de points de tailles et de couleurs différentes. La presse utilise les points noirs pour créer les images en noir et blanc, et les points cyan, magenta, jaune et noir pour créer les images en couleur. Les quatre couleurs primaires forment des motifs en rosette. Les points de petite taille permettent de reproduire les zones claires et les points de grande taille pour les zones sombres.

Ces tailles sont données en pourcentage par rapport à l’aplat total. La quantité de points de trame sur une surface donnée s’appelle la linéature exprimée en lignes par pouce (lpi). Ce qui permet, en fonction du support, d’améliorer la définition de l’image. Les trames usuelles en offset sont de 150 ou 175 lignes par pouce.

Lineature

Les tons directs et les teintes

TramesLes tons directs sont imprimés à l’aide d’encres pré-mélangées. Un ton direct imprimé à 100% est une couleur pure non tramée. Une teinte est un couleur quadri ou un ton direct éclairci. Une teinte est obtenue par réduction de la taille des points employés par rapport à la couleur de base.
 

 

 

La quadrichromie

QuadriTrames avec des encres quadri imprimées selon des angles précis : les points forment des motifs en rosette. En théorie le mélange de 100% de cyan, de magenta et de jaune donne du noir.

En réalité, il est impossible d’imprimer des encres à 100% car elles sont d’une part imparfaites et donnent un marron foncé, d’autre part, dans ces conditions la superposition sature le papier et l’impression est de mauvaise qualité. C’est pourquoi, on a recourt à l’encre noire pour les ombres très sombres et les détails en noir.

Enfin, les nouvelles technologies de trames aléatoires, permettent de supprimer le phénomène de rosette pour des images de haute définition.